La Gelie - David Daniels

Edon, France.

C'est avec grand plaisir que je tiens ici à remercier l'équipe Niftylift pour l'aide qu'elle m'a apportée à résoudre les divers problèmes survenus sur ma machine.

Il y a environ un an, j'ai acheté une HR12N pour la ferme et la maison dont je suis propriétaire en France. Lorsque la nacelle est arrivée, il n'y avait aucun mode d'emploi ni documentation. J'ai alors visité votre excellent site internet et ai pu ainsi accéder immédiatement à toutes les notices d'utilisation dont j'avais besoin.

6 mois après une première mise en service, un défaut de fonctionnement est survenu. Je ne pouvais plus faire fonctionner la machine à partir de la nacelle. Certes, le moteur diesel démarrait mais n'activait ni le circuit hydraulique ni l'entraînement. J'ai appelé le service d'entretien Niftylift et vous m'avez immédiatement mis en contact avec l'un de vos techniciens. Mon manque d'expérience et le fait que je n'ai pas su décrire correctement le problème a fait que la question n'a pas pu être réglée par téléphone, mais votre technicien a quand même pris la peine de m'envoyer par email une copie des schémas électriques nécessaires. Il me semble me rappeler qu'il s'appelait Dave.

J'ai essayé de tracer le circuit sur le schéma pour tenter de localiser la faute, mais sans succès. J'ai donc pris rendez-vous avec Niftylift dès mon retour de France. Le jour prévu, je me suis déplacé de Londres en voiture et ai rencontré Mr Malcolm North. Le fait qu'il prenne le temps de m'aider m'a franchement impressionné et m'a fait très plaisir. Il ne lui a fallu que quelques minutes pour produire les schémas électriques pertinents et diagnostiquer le problème. Il m'a également fait visiter votre unité de fabrication. Dire que j'étais ravi de ma visite, c'est le moins qu'on puisse dire !

À mon retour en France, environ deux semaines plus tard, j'ai installé le nouveau câble recommandé et la machine s'est tout de suite mise à fonctionner correctement. Suis-je prêt à recommander Niftylift? Et comment !

Sincères salutations,
David Daniels